Tous les fers à boucler

La coiffure renferme différentes tendances à réaliser dans un salon mettant en avant tous les types de cheveux. On utilise un assortiment d’outils dont parmi eux, le fer à boucler permettant d’obtenir de belles boucles. Le matériel possède désormais des options innovantes et des améliorations depuis l’apparition du fer à friser dans les années 1870. Créé par le coiffeur Marcel Grateau, ce dernier ne nécessite nullement la présence d’un coiffeur puisque l’appareil reste

facilement maniable.

Ses principales caractéristiques Le choix du fer à boucler repose sur quelques critères, à commencer par la taille des boucles désirée. D’ailleurs, la plupart affichent une température allant de 120° à 230° selon le modèle afin de varier l’intensité de la chaleur durant l’opération. Le revêtement représente également une preuve de qualité et valorise un matériau incontournable de nos jours : la céramique. On découvre, par exemple, des fers à boucler conçus à partir d’un mélange de la tourmaline à la céramique donnant une chevelure brillante et soyeuse. La majorité des fers disposent d’un gant thermorésistant et un embout isolant aidant à contrôler le temps de chauffe.

Leurs spécificités

Sur le marché, on retrouve un éventail de modèles suivant les marques et les méthodes de fabrication. Le répertoire se compose du :

- Fer à boucler ionique : cette technologie vise à éliminer l’électricité statique en diffusant des ions négatifs par le biais de l’infrarouge par laser. La technique procure beaucoup d’avantages en rajeunissant les cheveux. Convenant surtout aux cheveux épais, le fer ionique renferme un tube chauffant en céramique ayant la capacité de transporter la température élevée.

- Fer à boucler vapeur : celui-ci produit un jet de vapeur tout au long du processus en privilégiant un taux d’humidité raisonnable en vue de fournir un bouclage malléable à la fois hydraté et protégé.